Courrier à Roland Ries

Une délégation du collectif à rencontré Roland Ries au sujet du foyer St Louis. Les membres ont écrit au maire pour acter les décisions prisent. 

 

Objet : Confirmation atelier de projet

Monsieur le maire,  

Nous vous remercions de nous avoir reçus, le 22 juin 2016 , à propos du projet de promotion immobilière, porté par ICADE à la demande de la paroisse Saint-Louis et de la Ville.

Une nouvelle fois, nous avons pu vous exprimer notre opposition à ce projet, qui impliquerait le destruction du foyer Saint-Louis, que rien d’insurmontable ne justifie, et conduirait à la bétonnisation irrémédiable des derniers espaces ouverts disponibles pour un cœur historique de la Robertsau au service de notre vivre ensemble.

Qui plus est, l’aspect architectural des bâtiments envisagés par ICADE est proprement scandaleux, tant il témoigne de l’absence totale, chez ce promoteur, de la moindre sensibilité patrimoniale, urbaine ou esthétique. Sur ce plan, ce projet serait une verrue supplémentaire portée au cœur sensible de notre quartier.

Vous avez écouté nos arguments, nous vous en remercions encore, et vous avez accédé à notre demande déjà ancienne de tenir un atelier de projet sur l’avenir du cœur de la Robertsau, associant les Robertsauviens.

Nous nous réjouissons de cette annonce.

Cependant, vous comprendrez aisément que cette démarche d’atelier de projet n’aura de sens et d’utilité que si elle est conduite dans un réel esprit d’ouverture et de transparence, avec un objectif clair et ferme d’aboutir à un projet qui réunisse à nouveau nos concitoyens, là où les projets actuels les divisent profondément.

A ces conditions de méthode, nous ajoutons la nécessité, pour celles et ceux qui s’engageront dans cette démarche, de disposer de marges de manœuvre véritables sur l’avenir du cœur de leur quartier.

Cela suppose évidemment que les projets de la paroisse et d’ICADE soient suspendus, le temps que cet atelier de projet ait produit ses conclusions.

Nous avons déjà vécu une « concertation » jouée d’avance, où rien n’a été envisagé ni entrepris qui puisse nous faire dévier d’un arbitrage municipal annoncé avant même qu’elle ne débute. Il nous parait inutile de rééditer ce type de démarche, si ses conditions initiales ne sont pas définies et annoncées sur des bases plus claires et positives.

Nous attendons la suspension des projets de la paroisse et d’ICADE et les modalités écrites de tenue de l’atelier de projet sur l’avenir du cœur historique de la Robertsau, avant d’envisager d’y participer.

La signature des permis de démolir et de construire sur le « pôle Foyer » nous ayant été annoncée comme imminente, une réponse diligente de votre part marquera la sincérité de votre proposition, dont nous ne doutons pas.

Nous vous en sommes reconnaissants, car nous connaissons votre attachement à tous les quartiers de votre ville, y compris la Robertsau, nous savons aussi combien vous êtes soucieux du bien-être de tous vos concitoyens, y compris les Robertsauviens.

Le Collectif « Un cœur pour la Robertsau »

Marie-Laure Beaujean, Christine Beetham, Jacques Gratecos, Robert Grossmann, Marc Hoffsess, Bernard Irrmann, Emmanuel Jacob, Philippe Leonelli, Jean-Claude Luttmann, Anne Schumann et Claude Schwarz

Copie : Monsieur le premier adjoint, Alain Fontanel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *