Après 4 mois de silence, le collectif re-écrit au Maire

Depuis sa rencontre en juin avec le Maire de Strasbourg, le collectif « Un cœur de la Robertsau »  re-écrit au Maire au sujet de l’atelier de projet sur le coeur de la Robertsau. 

Objet : Votre proposition d’atelier de projet sur l’avenir du cœur historique de la Robertsau

Monsieur le maire,  

Lors de notre rencontre du 22 juin 2016, vous nous avez proposé de lancer un atelier de projet sur l’avenir du cœur de la Robertsau.

Vous souhaitiez ainsi marquer votre volonté de prendre en compte les manifestations unanimes de notre collectif, des associations de quartier et de notre conseil de quartier, opposées à la destruction du foyer Saint-Louis et à l’urbanisation des derniers espaces ouverts du centre historique de la Robertsau.

À ce jour, nous sommes étonnamment sans nouvelle de votre proposition.

Nous apprenons par les Dernières Nouvelles d’Alsace du 8 octobre qu’un permis de construire a été déposé par le promoteur Icade sur ce secteur sans même avoir été présenté au conseil de quartier.

Ainsi, la machine destructrice du cœur de notre quartier, de son patrimoine et de ses potentialités, s’avance inexorablement, sans qu’elle paraisse pouvoir être ralentie, de quelque manière que ce soit, par la promesse que vous nous avez faite.

Nous n’osons croire que c’est là votre conception de la démocratie locale et du dialogue citoyen : faire des promesses anesthésiantes pour mieux laisser s’avancer les projets funestes et contestés.

Nous sommes sûrs que vous respecterez votre fonction et surtout votre parole de premier magistrat de la ville et que très rapidement vous engagerez l’atelier de projet que vous avez promis.

Bien sûr, pour que cet atelier de projet ait un sens, il importera à tous ses participants que ses options de travail soient les plus ouvertes possibles. Pour cela, nous attendons de votre part, outre son installation, la suspension de l’instruction du permis de construire sollicité par Icade, le temps qu’il livre ses conclusions.

A la veille de manifestions nombreuses et variées sur la démocratie à Strasbourg, une occasion très concrète vous est offerte, Monsieur le Maire, pour joindre la parole aux actes, en démontrant que votre Municipalité reste attachée à un dialogue citoyen apaisé et à la construction de projets qui les réunissent plutôt que de les diviser.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Le Collectif « Un cœur pour la Robertsau »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *